Muscadet

Deux Muscadets très différents l’un de l’autre.

  • La cuvée des Chailloux est la plus « classique », avec un élevage sur lie allant de 6 à 10 mois, ce qui donne une trame de fraîcheur typique du cépage Melon de Bourgogne avec ses arômes d’agrumes, de fruits blancs, voire de fleurs.
  • Notre Champtoceaux est un futur cru communal de Muscadet, avec un cahier des charges très strict, comprenant notamment de faibles rendements et un élevage de minimum 18 mois sur lie. Au Domaine des Galloires, nos Muscadet Coteaux de la Loire Champtoceaux sont élevés minimum 36 mois sur lie et il n’est pas rare de pousser à plus de 5 ans l’élevage en cuve avant la mise en bouteille. Ainsi, on obtient un vin puissant, racé, complexe et minéral, aux notes miellées et de fruits confits.
...

Un terroir à part

Nos parcelles de Muscadet Coteaux de la Loire se situent sur des micaschistes avec quelques failles de quartz et de gneiss.
Dans le vignoble nantais, les types de sols sont nombreux : schistes, micaschistes, granit, gabbro, gneiss, orthogneiss… La multiplicité des terroirs combinée au nombre de vignerons et aux différents temps d’élevage donne des vins blancs secs aux trames aromatiques variées et passionnantes à étudier ! L’image du petit vin de comptoir est bien lointaine pour ce vin blanc souvent méconnu.

L’appellation Muscadet Coteaux de la Loire est également méconnue car c’est la plus petite des trois appellations régionales avec 150 hectares répartis entre une trentaine de vignerons. Elle bénéficie d’un climat plus continental que ses homologues Muscadet Sèvre et Maine et Côtes de Grandlieu, ce qui se traduit par plus d’ensoleillement et moins de précipitations.

Vous l’aurez compris, le Muscadet est la plus complexe des appellations de vins de Nantes, avec des profils de vin très variés, allant de la fraîcheur à la puissance, de la vivacité à la complexité.

Et on mange quoi avec un Muscadet ?

Cette variété de goûts et textures se conjugue également avec des accords mets et vin différents : un Muscadet sur lie se mariera à merveille sur des fruits de mer, des poissons grillés et du fromage de chèvre frais tandis qu’un cru communal de Muscadet sera moins adapté à ces plats. Il vaudra mieux privilégier des poissons en sauce, fromages (pâtes pressées cuites, pâtes persillées, chèvres affinés) ou carrément des viandes blanches (volailles, veau, lapin, boudin blanc…). Pour vos soirées raclette, un cru communal de Muscadet pourra supporter la charcuterie et contrebalancer le gras du fromage par sa puissance et sa rondeur. En bref, une multitude d’accords sont possibles avec cette magnifique AOP Muscadet, qui n’en finit pas de nous faire saliver.